Bibliothèque publique de Vancouver
Vancouver, Colombie-Britannique

Au moment de l’ouverture officielle de ce nouveau symbole municipal de Vancouver, le 24 mai 1995, le journal Vancouver Sun avait prédit que la nouvelle section centrale de la Bibliothèque publique de Vancouver viendrait se joindre à la liste des sites les plus impressionnants de la Ville.

L’ensemble immobilier occupe un bloc complet de la ville et le coût de $160 000 000 en fait le plus grand projet d’investissement de capitaux jamais entrepris par la Ville de Vancouver. Pour de nombreux Vancouvérois, les « murs fantômes » en arrondi de la bibliothèque ne sont pas sans rappeler le Colisée de Rome.

Un deuxième mur qui s'élève à l'extrémité Sud du site se dirige vers un immeuble à bureaux de vingt-et-un étages situé à l'angle Nord-Est; les panneaux de béton préfabriqué qui recouvrent cette façade font 2 étages de haut et contiennent le même mélange d’agrégats de granit qui se retrouve sur la façade de la bibliothèque.

À l'angle Sud-Ouest, les murs préfabriqués s’ouvrent pour former une piazza au niveau de la rue et servir d’entrer à la flamboyante rotonde de verrière reliant les rues Géorgie et Robson. Mieux connu sous le nom de la Promenade, cet atrium est devenu une place publique intérieure où les gens viennent s'assoir et lire au milieu des boutiques et des cafés qui font face à la bibliothèque de plusieurs niveaux.

Propriétaire:
Architecte:
Béton Préfabriqué:
Architectes Associés:
Entrepreneur Général:
Ingénieur de Structure:
© CPCI 2013. All rights reserved.