Sylvan Precast Systems Canadian Manufacturers & Exporters Advanced Concrete Technologies MAPEI Group McInnis  Cement SIKA Canada ALLPLAN Lafarge Cement Strunobet US Formliner
Viaduc faunique Yoho
lac O'Hara, CB

Une arche à portée simple de béton préfabriqué rapidement construite contribue à minimiser l’impact sur l’habitat naturel

Par Jason McNutt

Parcs Canada construit des viaducs fau- niques dans les parcs nationaux de Banff et de Yoho depuis déjà plusieurs décennies. Combinés à des clôtures fauniques placées le long de l’autoroute transcanadienne, les viaducs fauniques ont joué un très grand rôle non seulement pour mini- miser les collisions entre les véhicules et les animaux mais aussi pour faciliter la migration de la faune.

Le nouveau viaduc faunique dans le parc national Yoho situé près du lac O’Hara en Colombie Britanique représente le septième à être construit dans les parcs nationaux de Banff et de Yoho.

En plus de ces sept viaducs, le réseau de passage faunique compte également 38 passages souterrains à Banff et trois à Yoho. Le viaduc faunique Yoho, d’une valeur de 6.5 million de $, a une portée de 60 mètres (approximativement 197 pieds). Il surplomb un total de 6 voies (quatre voies d’autoroute et deux voies d’insertion). Il est l’un des plus grands de son genre dans le monde.

Les autres viaducs fauniques de la région ont été construits selon le profil de double-arche: deux arches plus petites ayant entre les deux un point d’appui intermédiaire placé sur le terre-plein central de l’autoroute. Malheureusement, des restrictions topographiques entourant le site du viaduc Yoho rendirent impossible l’utilisation de ce même concept. Toutefois, le jumelage de l’autoroute à ce même endroit permit d’envisager une autre alternative, celle-ci basée sur la construction d’une arche à portée simple.

Le spécialiste faunique Seth Cherry mentionna que l’emplacement du viaduc avait été choisi selon une étude de modélisation à grande échelle visant à déterminer les points de passage migratoire les plus probables.

Les bruits provenant de la route qui peuvent déranger les animaux ont été réduits au moyen de bermes construites sur les deux bordures latérales du passage. Les bermes sont composées d’arbres indigènes, d’herbage, de pierre et de végétation. Ils donnent à la structure artificielle une apparence naturelle qui s’intègre bien avec le milieu environnant. Des caméras de surveillance situées sur le viaduc permettent de protéger le passage contre tout contact humain ou senteur qui pourrait effrayer la faune.

En tant que firme d’ingénierie mandatée pour la conception de l’ensemble de la structure, COWI North America Ltd. (COWI) recommanda l’approche de l’arche simple et en définit la géométrie, les charges de conception, les composantes structurales et les fondations conformément aux exigences et attentes de Parcs Canada. COWI a aussi été impliqué dans le développement de la forme et de la viabilité des arches de béton préfabriqué, incluant l’établissement des charges de calcul et les limites de flèche.

Selon l’ingénieur Darrel Gagnon, Vice-président et directeur technique chez COWI, la conception détaillée finale des segments de demi-arche de béton préfabriqué a été octroyée en tant que sous contrat à CVL Engineers, et la fabrication et l’installation des demi-arches de béton préfabriqué ont été données à Eagle Builders. Quant à la méthode d’assemblage des segments d’arche à la tête, il a finalement été décidé de faire appel à un système d’étaiement combiné à des segments de fermeture en béton de 2 mètres (6.5 pieds) placés à la tête et coulés sur place.

La construction a eu lieu pendant les mois d’été alors que le volume de circulation sur la Transcanadienne était très élevé. La déviation du trafic sur des voies alternatives permit l’érection des segments d’arche de béton préfabriqué tout en laissant aux véhicules de circuler à travers le site de construction.

Le rayon de courbure des arches a été établi en fonction de la topographie du site et du profil de la route existante. Tous les joints entre les segments d’arche de béton préfabriqué situés du côté de la plateforme supérieure ont été remplis avec un scellant à base de caoutchouc butyle puis recouverts d’une membrane à joint en polyoléfine d’application extérieure. Des panneaux de béton préfabriqué de 3 mètres x 3 mètres (approximativement 97 pieds carrés) de type TSM (Terre Stabilisée Mécaniquement) provenant d’un autre fournisseur ont été utilisés pour finaliser les murs qui s’élèvent depuis la surface supérieure de l’arche.

Jason McNutt est Directeur des projets d’infrastructure chez Eagle Builders, situé à Blackfalds, Alberta.

Photos gracieusité d’Eagle Builders

Propriétaire:
Parcs Canada
Ingénieur:
COWI North America Ltd. et CVL Engineers
Contracteur:
Belvedere Place Contracting Ltd.
Béton Préfabriqué:
Eagle Builders
© CPCI 2012. All rights reserved.