Phase II du parc au bord de l´eau / Hunter’s Point South

Hunter’s Point South, situé dans l’arrondissement de Queens de la ville de New York, se voulait être le modèle international de l’écologie urbaine et de l’innovation durable.

Le site est à la fois un bord de l’eau et une ville, une passerelle et un sanctuaire, une toile blanche et un repentir. Ces particularités suggèrent un concept qui saura mettre en valeur le caractère unique du lieu tout en lui donnant une nouvelle identité aux facettes multiples, tant récréatives que culturelles. De nouveaux espaces ouverts ayant des points d’attache avec les communautés environnantes donnent accès au bord de l’eau et à des vues spectaculaires de la ligne d’horizon de Manhattan.

La Phase I construite en 2013, une collaboration entre Thomas Balsley associates et Weiss/Manfredi, avec le soutien d’Arup, le consultant principal et concepteur de l’infrastructure, est un amalgame d’espaces récréatifs actifs et passifs et d’un vaste éventail d’initiatives durables qui a su transformer Hunter’s Point South en un véritable paradigme culturel et écologique.

La Phase II récemment complétée occupe quant à elle une superficie de 2.2 hectares (5.5 acres). Réalisée par SWA/Balsley et Weiss/Manfredi, avec le soutien des ingénieurs conseil d’Arup, elle étire l’étendue du parc en direction sud jusqu’à Newton Creek. Elle complète ainsi la pleine vision du parc de Hunter’s Point South : la transformation de presque 4.45 hectares (11 acres) d’espace industriel abandonné en un parc continu au bord de l’eau.

La Phase II vient compléter les espaces récréatifs actifs de la Phase I en offrant des lieux de retraite et d’attachement avec la nature situés au bord de l’eau. Le parc de Hunter’s Point représente l’un des plus ambitieux et complexes projets de développement réalisé par la ville de NewYork depuis des décennies. Il comprend également 5,000 unités de logement abordable, deux écoles et un arrêt de traversier de grande envergure. (Continue à la page 37.)

Le parc représente aussi un exemple de résilience de conception d’un ouvrage sur rive, se servant d’une approche plus « douce » pour protéger les rives des eaux de crue. Une chaussée sinueuse continue, élevée légèrement au-dessus du nouveau de la rivière, offre un sentier de marche au bord de l’eau tout en protégeant un peu plus d’un demi-hectare (1.5 acres) de terre marécageuse nouvellement établie.

Le design met aussi en valeur la topographie dramatique du site avec un promontoire ombragé tapissé de gazon, une nouvelle ile accessible par le biais d’un pont piétonnier, un point de lancement pour des kayaks, des aires destinées à l’exercice et au piquenique, une collection de points de repos intimes situés le long des sentiers, et un belvédère en porte-à-faux dramatique flottant au-dessus du marécage offrant des vues panoramiques de la ligne d’horizon de Manhattan.

Le concept rétablit l’ancienne identité marécageuse du site et vient ajouter une nouvelle destination résiliente aux multiples facettes récréatives et culturelles. Il transporte la ville vers le parc et le parc vers le bord de l’eau.

Andreas Hausler is a Senior Architectural Consultant at Weiss/Manfredi Architecture/Landscape/Urbanism in New York.

Le béton préfabriqué dans le paysage

Presque la totalité des éléments de béton que l’on retrouve dans le projet sont des pièces préfabriquées fournies par BPDL, situé au Québec. Le béton préfabriqué a été choisi car il était capable d’offrir une finition de très haut niveau et une versatilité d’assemblage de pièces aux formes complexes. Même si les pièces de béton ont été préfabriquées selon des méthodes standards (préparation des mélanges de béton, coulée, moulage, etc.), la nécessité d’avoir la même qualité de finition sur toutes les faces des segments de mur ajouta un certain niveau de complexité.

Architecte:
SWA/Balsley and Weiss/Manfredi
Ingénieur:
Arup
Béton Préfabriqué:
Bétons Préfabriqués du Lac Inc. (BPDL)
© CPCI 2013. All rights reserved.