Le magasin Simons de Park Royal à Vancouver
Vancouver, Columbia Britannique
Par LEMAYMICHAUD Architecture Design

Les magasins Simons ont toujours trouvé le moyen de se démarquer, chacun ayant des architectures et des finitions uniques. Basée au Québec, cette entreprise familiale de vente au détail, et l'une des rares à être encore de propriété canadienne, offre une variété d'étiquettes privées ainsi que des marques nationales et internationales de vêtements et d'articles de décoration pour la maison.

L'identité distincte du nouveau magasin Simons du Park Royal à Vancouver - une superficie de 9,200 mètres carrés (100,000 pieds carrés) sur deux étages - se démarque de par sa composition architecturale dynamique créée par deux volumes décalés qui s'emboitent l'un dans l'autre, et sa finition extérieure à chevrons inspirée de la nation Salish qui a pu être réalisée à l'aide du béton préfabriqué. Le volume en porte-à-faux situé dans le coin nord-ouest agit comme un élément de signalisation. Il sert aussi de toile de fond pour l'enseigne du magasin qui est visible depuis l'intersection principale située sur Marine Drive.

L'entrée principale du centre commercial, avec son atrium en verre et la vitrine du magasin Simons situé du côté nordouest, se trouve à la rencontre des deux volumes.
On y retrouve une grande place qui sert de parfait lieu de rassemblement. Le volume supérieur s'étend jusqu'à l'extrémité est et emboîte l'entrée.

La hauteur des parapets de ce volume supérieur cache une grande partie de l'équipement mécanique se trouvant sur le toit. Finalement, l'entrée sud, qui elle est plus en retrait, est entièrement vitrée sur deux niveaux et permet à la lumière naturelle de se rendre pleinement dans l'espace à café situé au deuxième étage.

L'emplacement de Park Royal, situé sur une terre appartenant à la nation Squamish, a une signification toute spéciale à cause du caractère particulier et de l'historique de ce lieu. L'enveloppe architecturale retrouve tout son sens dans les pratiques de tissage du peuple Salish qui utilisait un patron à chevrons sur fond blanc cassé dans la fabrication de couvertures que l'on remettait comme offrandes lors d'événements importants ou comme cadeaux aux personnages de renom.

L'apparence de l'enveloppe du bâtiment est basée sur une réinterprétation contemporaine du patron tissé à chevrons, moulé à même la façade des panneaux de béton préfabriqué. Le choix du matériau s'est fait de façon délibérée. Étant donné son extraordinaire plasticité, le béton préfabriqué possède cette qualité unique de pouvoir être fabriqué avec toutes sortes de patrons distincts. Il a aussi permis de réduire les coûts de construction.

LEMAYMICHAUD Architecture Design sont basés à Montréal et à la Ville de Québec.


La mise en application des panneaux de béton préfabriqué
Par Slavek Piotrowski, P.Eng.

L'enveloppe du bâtiment comprend 115 panneaux isolés à épaisseur double. La pose des panneaux a été rendue plus difficile d'une part à cause d'un accès limité à certains endroits et, d'autre part, à cause d'une planification qui a dû être faite pendant la période de magasinage très achalandée du temps des fêtes de Noël. La solution a été d'installer la majorité des panneaux par l'équipe de travail de nuit et de faire appel à de grandes grues là où l'accès était limité.

L'installation des panneaux a pu être complétée selon les délais prescrits même si une période de mauvais temps a dû forcer l'interruption des activités de pose. Nous avons collaboré étroitement avec la firme d'ingénierie John Bryson & Partners afin d'éviter des problèmes lors de l'assemblage des panneaux de béton préfabriqué isolés à la charpente d'acier du bâtiment. Nous devions nous assurer du bon alignement des patrons sur les panneaux sans surcharger la charpente d'acier ni compromettre l'intégrité structurale de l'enveloppe du bâtiment.

À certains endroits, les ingénieurs ont spécifié que les panneaux de béton préfabriqué supérieurs reposent sur les panneaux inférieurs et que leurs charges soient transmises directement jusqu’aux murs de fondation plutôt que sur la charpente d'appui en acier.
Les panneaux de béton préfabriqué isolés à double épaisseur ont une épaisseur totale de 25.4 centimètres [10 pouces] avec au centre une couche d'isolation de 7.6 centimètres [3 pouces] d'épaisseur. Nous avons choisi le système de panneau de béton préfabriqué isolé Thermomass. Pour éviter la création de ponts thermiques, les connecteurs à la charpente d'acier ne pénètrent que la couche de béton intérieure de 10 centimètres [4 pouces] du panneau préfabriqué.

Les panneaux de béton préfabriqué ont été faits à partir de ciment et d'agrégats blancs, coulés dans des moules de coffrage faits sur mesure à l'aide polymères architecturaux pour chacun des patrons à chevron, et soumis à un traitement de finition très délicat au jet de sable.

Slavek Piotrowski M.A.Sc., Peng. est ingénieur de conception senior, région du Pacifique, chez Armtec.

Une façade ayant l'apparence d'une couverture
Par Jérôme Henné

La plupart des concepts de bâtiments cherchent à maximiser l'entrée de la lumière naturelle. Toutefois, les magasins de vente au détail souvent préfèrent avoir plus de façades fermées afin de mieux contrôler à la fois la lumière artificielle éclairant la marchandise et l'expérience de leur clientèle. Cela donne des façades avec peu d’ouvertures comme celles que l'on retrouve sur les côtés est et ouest du magasin Simons de Park Royal: une façade a une hauteur d'un étage par rapport au stationnement se trouvant au deuxième niveau, et l'autre a une hauteur de deux étages par rapport au niveau de la rue. Le défi était de donner à ces façades une composition dynamique pour se défaire de la monotonie.

L'utilisation de panneaux de béton préfabriqué architecturaux s'est avéré être un excellent moyen pour exprimer de façon personnalisée et métaphorique un élément important de la culture Salish, soit celui de couvertures tissées traditionnelles qui a pu être imprégné à même la surface des panneaux de béton préfabriqué. Pour animer les façades, les panneaux ont été posés avec une succession de décalages et de chevauchements pour donner l'impression que l'enveloppe du bâtiment est faite d'une série de couches de couvertures.

Cette combinaison donne des façades discontinues qui sont accentuées par des ombrages et des lumières DEL qui entourent chacun des surplombs des panneaux. Ainsi, nous observons sur ses longues façades de grandes sections de panneaux qui se juxtaposent les unes sur les autres, parfois sur la partie supérieure ou la partie inférieure des murs. À certains endroits, les panneaux sont interrompus par des murs de pierre ou par des vitrines de magasins.

Chaque section est imprimée d'un motif à chevrons, suggérant le drap tissé, disposé de façon verticale ou horizontale selon quatre échèles de dimensions qui accentuent davantage la diversité des textures.

La superposition verticale des panneaux a représenté un grand défi dans ce projet puisqu'il fallait transférer les charges verticales à la structure d'appui en acier. Certains détails ont dû être repensés pour assurer l'étanchéité de l'enveloppe et des joints entre les panneaux.

Jerôme Henné, OAQ est architecte chez LEMAYMICHAUD Architecture Design.

PHOTOS A-FRAM

Propriétaire:
Larco Investments Ltd.
Architecte:
LEMAYMICHAUD Architecture Design
Architecte:
MCMP Architects
Ingénieur:
John Bryson & Partners
Ingénieur:
WSP
Béton Préfabriqué:
Armtec
Entrepreneur Général:
Bird and Govan Brown
© CPCI 2013. All rights reserved.