la Bibliothèque centrale de Calgary
Calgary, Alberta

Bâtiment civique: Un nouveau chapitre pour revigorer le centre-ville

Snohetta, la firme d’architecture Norvégienne de renom, et DIALOG, la firme de design multidisciplinaire Canadienne, ont travaillé en collaboration pour concevoir la nouvelle bibliothèque centrale de Calgary. Ce bâtiment signale un nouveau chapitre dans la vie du centre-ville, un chapitre axé sur la création et l’innovation des connaissances et de la culture.

Le plus important investissement public depuis les Olympiques de 1988, la bibliothèque offre des espaces à des personnes et pour des activités de toutes sortes: interactions sociales, études et apprentissage, et moments de silence et d'introspection. Elle représente l'un des plus importants systèmes de bibliothèque en Amérique du nord, là où plus de la moitié des résidents de la ville possèdent une carte de bibliothèque, et ayant la capacité d'en recevoir deux fois plus de visiteurs annuellement.

Le concept dresse l'entrée principale au-dessus de la ligne de train léger qui traverse le site de la bibliothèque du centre-ville d'abord hors-terre pour ensuite se rendre sous terre. Des pentes doucement recouvertes de terrasses s'élèvent jusqu’au bâtiment, donnant l'opportunité aux personnes venant de toutes les directions d'interagir avec la bibliothèque. Des amphithéâtres de plein air nichés à même les terrasses procurent aux gens des places où s'assoir et à des programmes de la bibliothèque d'avoir lieu à l'extérieur. L'esplanade à l'entrée agit comme un pont unissant le centre-ville aux quartiers de l'East Village. Elle représente également un point de repère visuel et un point de connexion pour les piétons à travers le site.

La façade courbée et vitrée du bâtiment est composée d'une succession de panneaux modulaires faits soit de verre fritté à trois épaisseurs, soit, à l'occasion, d'aluminium iridescent. Ensemble, ces panneaux créent un patron d'ensemble de forme hexagonale. Des parties de ce patron pourraient ressembler à un livre ouvert, à des images de flocons de neige, où à des maisons juxtaposées. Ces images permettent d'ancrer les idées de la collectivité et de la communauté. Puisque l'ensemble du revêtement du bâtiment porte le même patron, tous les côtés de la structure agissent comme étant le "devant" du bâtiment. Ce même vocabulaire visuel se transporte vers l'intérieur où l'on retrouve de nouvelles enseignes et la conception d'une nouvelle identité visuelle, unifiant ainsi les objectifs d'inclusion recherchés par la bibliothèque.

Taillé dans la façade on découvre une voûte imposante en bois, laquelle fait référence aux nuages en forme d’arche poussés par le vent Chinook que l’on retrouve communément dans cette région. Cette voûte réduit l’échelle du bâtiment et embrasse les visiteurs à leur arrivée.

Au fur et à mesure que la voûte poursuit son chemin vers le lobby et l’atrium, le bois progresse vers le haut sous forme d’une spirale pour atteindre une hauteur de 85 pieds, là où se trouve l’oculus à travers duquel on peut apercevoir le ciel. L’atrium à aire ouverte revêtu de lattes en bois donne aux personnes un aperçu rapide de la circulation et de l’organisation de l’espace intérieur. Le rythme de la structure intérieure exposée, composée de poutres et de colonnes en béton, rappelle celui des stoas, ces colonnades publiques à aire ouverte de la Grèce antique servant de lieu de rassemblement et d’échanges intellectuels.

Les aires publiques plus animées des niveaux inférieurs se transforment graduellement en des espaces d’étude plus tranquilles aux étages supérieurs. Au niveau du rez-de-chaussée, des salles à usages multiples situées sur le périmètre du bâtiment contribuent à rehausser la connectivité entre l’intérieur et l’extérieur.

À l’extrémité nord de la bibliothèque on retrouve le « Salon » qui donne sur la ligne de train. Inondée de lumière et pleine d’activités, cette proue du bâtiment est un phare qui invite les gens de l’extérieur à entrer. Il représente un point de repère bien approprié à partir duquel on pourra observer l’impact d’un bâtiment qui espère revitaliser l’esprit de culture, d’apprentissage, et de vie communautaire dans la ville de Calgary.

DIALOG est une firme de conception multidisciplinaire ayant des bureaux à Vancouver, Edmonton, Calgary, Toronto et San Francisco.

Le rôle du béton préfabriqué
Lafarge Calgary Precast a fourni le béton préfabriqué sous la forme de panneaux architecturaux et d’éléments destinés à l’aménagement paysager. Au début de 2014, Lafarge travailla de concert avec l’équipe de design pour définir le concept initial des panneaux et invita US Formliner à se joindre à l’équipe d’architectes pour développer le patron de finition des panneaux à l’apparence de planches de bois.

On y retrouve 171 panneaux architecturaux de béton préfabriqué portant une finition de planches de bois de couleur moyennement grise. De plus, 178 pièces de revêtement architectural en béton préfabriqué ont été posées à la base du bâtiment de quatre étages principalement pour lui conférer de la résistance. Ces pièces de pleines ayant une épaisseur de 125 mm (5 pouces) totalisent approximativement 1,400 mètres carrés (15,059 pieds carrés) de béton préfabriqué.

L’aménagement paysager de la bibliothèque comporte quant à lui un total de 858 éléments de béton préfabriqué. Ces éléments, finis au jet de sable léger et de couleur grise claire uniforme, ont servi à construire des murs de terrasses, des sièges à terrasses, des escaliers, des pots de fleur et des bancs. Les murs des terrasses en béton préfabriqué ont été assemblés avec un léger dégagement pour permettre l’installation de lumières linéaires au DEL. Ces lumières contribuent à rehausser l’apparence des éléments paysagers pendant la nuit.

US Formliner ont fourni leur coffrage à patron de grain de bois (type 2/163 Fraser modifié) utilisé dans la fabrication des panneaux de mur en béton préfabriqué. À la demande des architectes, le coffrage a été modifié pour correspondre à des planches de bois ayant une largeur standardisée de 87 millimètres (3.5 pouces). Il a aussi été personnalisé de manière à donner à chaque panneau de mur de béton préfabriqué une apparence et une finition de grain de bois différentes.

Isabel Suarez, P.Eng., travaille chez Lafarge Canada Inc., Southern Alberta Precast.

Client::
Calgary Municipal Land Corporation (CMLC)
 
Architecte de conception::
Snøhetta
 
architecte en aménagement paysager::
Snøhetta
 
architecture d’intérieur::
Snøhetta
 
FF&E::
Snøhetta
 
menuiserie::
Snøhetta
 
enseignes et panneaux d’orientation::
Snøhetta
 
Architecte exécutif::
DIALOG
 
architecte exécutif en aménagement paysage::
DIALOG
 
ingénieur Structural: :
Entuitive
 
Ingénieur mécaniqu::
DIALOG
 
ÉlectriCITÉ et éclairage::
SMP Engineering
 
ÉlectriCITÉ et éclairage::
McSquared System Design Group, Inc.
 
Entrepreneur::
Stuart Olson
 
Fournisseur du béton préfabriqué::
Lafarge Precast
 
COFFRAGES::
US Formliner
 
 
© CPCI 2013. All rights reserved.