Le complexe HUB à Waterloo en Ontario
Waterloo, Ontario

Un complexe de cinq bâtiments entièrement en béton préfabriqué procure un point de repère convivial aux piétons

Le HUB, situé aux coins des rues Columbia et Albert à Waterloo en Ontario, était un projet unique car il nous a donné l’opportunité non seulement de concevoir des bâtiments en fonction de leur interaction avec le milieu environnant, mais aussi de créer notre propre espace urbain à même l’espace interstitiel du site lui-même.

Par Alexander Chouinard

Le client était à la recherche d’un concept capable de maximiser la densité résidentielle, d’offrir des espaces commerciaux au niveau du rez-de-chaussée, et de créer pour les occupants un environnement urbain qui serait particulièrement convivial pour les piétons. Afin de satisfaire aux exigences du programme, nous avons conçu un plan directeur qui comprend cinq bâtiments placés sur le pourtour du site et, en son centre, une promenade accessible au public. Celle-ci traverse le projet, et donne lieu à des poches d’espaces où sont tenus des événements. La majorité de la densité se trouve du côté nord de la propriété où nous avons choisi d’implanter cinq tours de 14 étages. Une sixième tour, celle-ci de 8 étages, longe la rue Columbia du côté sud.

Les points d’entrée menant au site ont été aménagés à la fois depuis les rues Albert et Columbia, offrant aux piétons, par le biais de la promenade, un réseau de connexion entre ces deux rues. Les points d’entrée servent aussi de voies d’urgence pour les pompiers et de point d’accès limité à d’autres services. On retrouve du stationnement extérieur seulement du côté ouest de la propriété le long d’une emprise existante, alors que le reste des espaces de stationnement se situe dans une structure souterraine qui occupe la majorité du site.

Le concept, basé sur les principes de planification décrits ci-haut, a pour objectif de reproduire l’effet d’un « Foyer » central au sein de la communauté : une promenade réservée aux piétons, rappelant celles des villes européennes et pouvant accueillir des événements saisonniers, est entourée de bâtiments avec commerces au rez-de-chaussée et complétée par des installations artistiques qui mettent en valeur l’histoire et les richesses culturelles de la ville de Waterloo. Le design architectural est le résultat d’une approche dialectique qui combine le côté historique avec le contemporain et l’avenir; en somme, une synthèse architecturale du passé-présent-futur.

Les podiums au pied des tours permettent d’ancrer les structures. Ils s’apparentent à l’échelle humaine et au tissu social qui entoure le site. Les podiums mettent à profit la versatilité des moules placés à même les coffrages pour donner aux façades l’apparence de la brique, un autre élément qui tient compte de l’échelle humaine. En dernier lieu, les tours de béton préfabriqué s’élevant au-dessus du podium, quant à elles revêtues de métal et de verre, expriment leur propre forme et langage. Elles servent de balise identifiant clairement l’emplacement du projet immobilier du HUB. Elles deviendront l’icône pour l’avenir de l’ensemble de la communauté.

Alexander Chouinard, M.Arch, OAA, est architecte chez PG Design Studio à Waterloo.

DÉTAILS STRUCTURAUX
Par Ryan Schwindt

Les bâtiments sont entièrement conçus et construits à partir d’une structure de béton préfabriqué qui fait appel à des murs de cisaillement pour stabiliser le système latéralement. La toiture et les planchers sont faits de dalles de béton ajourées précontraintes de 203 millimètres (8 pouces) ou de 254 millimètres (10 pouces) selon les charges requises. Voici quelques-uns des détails:
- Des connexions soudées ont été utilisées au niveau des joints verticaux pour transférer les charges de cisaillement entre les panneaux de mur.
- Des connexions composées d’épissures filetées en acier combinées à des tubes enduits de coulis de béton ont servi à joindre les panneaux horizontalement pour résister aux moments de renversement et aux charges de cisaillement dans le plan.
- Des bandes décoratives en béton préfabriqué ont été boulonnées à la structure d’appui du bâtiment.
- Les murs porteurs du bâtiment au niveau de la promenade sont supportés par des poutres de béton préfabriqué.
- Des joints d’expansion ont été ajoutés au niveau de la promenade pour soulager les contraintes associées aux mouvements et variations thermiques de la dalle de béton.
- Des fondations plates flottantes supportent chacun des bâtiments. Des plaques d’acier d’assemblage sont coulées à même les semelles des fondations et des barres d’armature soudées aux plaques d’acier sont alignées avec les tubes de coulée de béton des panneaux de mur préfabriqué. Des barres d’armature filetées ont été coulées dans les semelles pour permettre l’assemblage des plaques d’acier au pied des colonnes.

Ryan Schwindt, P.Eng. est associé chez RIZZ Engineering Inc. à Waterloo.


LA CONSTRUCTION DES TOURS
Par Frans VandenHeuvel

La hauteur des cinq bâtiments de béton préfabriqué varie entre 6 et 14 étages. Ils sont inter-reliés à la base par un garage de stationnement souterrain de 9,500 mètres carrés (100,000 pieds carrés). Deux d’entre eux comportent des podiums de six étages à partir desquels s’élancent, dans un premier cas, deux tours et, dans le deuxième, trois tours de 14 étages. Les bâtiments abritent des commerces au niveau de la promenade et comprennent un total de 603 unités résidentielles d’une à trois chambres à coucher dont la superficie varie entre 40 et 87 mètres carrés (444 à 937 pieds carrés). Le marché ciblé est celui des étudiants et des jeunes professionnels. C’est pourquoi la finition des revêtements extérieurs devait se démarquer de celles des bâtiments adjacents environnants.

L’apparence urbaine a été réalisée en utilisant une superstructure de béton préfabriqué dotée de murs rideaux au niveau du rez-de-chaussée et de murs vitrés aux étages supérieurs. Une particularité de ces bâtiments est le système d’appui des balcons qui est composé de bras en porte-à-faux coulés à même les murs de cisaillement intérieurs. Les balcons bénéficient ainsi d’une vue qui n’est pas obstruée.

La pose des éléments de béton préfabriqué s’est échelonnée sur une période de 10 mois, débutant en juillet 2016 pour se terminer en avril 2017. Une équipe munie d’une grue mobile entreprit d’abord la construction du parking de stationnement intérieur. Une fois terminé, quatre grues à tour ont été érigées pour construire les superstructures. Vu la nature répétitive de la disposition de la structure et des détails d’assemblage, la compagnie Stubbe’s Precast a été en mesure de compléter un étage complet d’une tour – soit 780 mètres carrés (8,400 pieds carrés) pour les planchers et 400 mètres carrés (4,300 pieds carrés) pour les murs – en trois jours avec trois équipes de travail. Une fois les composantes de béton préfabriqué installées, les autres corps de métier ont suivi de près pour finaliser les partitions intérieures et isoler entièrement le bâtiment. Une fois la toiture et l’enveloppe extérieure installées, les équipes responsables de la pose des murs de gypse et de la finition intérieure ont pu achever les bâtiments en vue de l’occupation prochaine.

Frans VandenHeuvel travaille chez Stubbe’s Precast.

Sommaire des produits du HUB : 
• 43,385 mètres carrés [467,000 pieds carrés] de dalles ajourées
• 4,550 mètres carrés [49,000 pieds carrés] de dalles pleines en béton préfabriqué pour les balcons et les planchers [là où requis]
• 46,265 mètres carrés [498,000 pieds carrés] de murs de béton préfabriqué
• 2,130 mètres carrés [7,000 pieds carrés] de poutres de béton préfabriqué
• 1,830 mètres [6,000 pieds linéaires] de colonnes de béton préfabriqué
• 205 escaliers en béton préfabriqué comprenant 2,628 contremarches
• 740 mètres carrés [8,800 pieds carrés] de paliers d’escalier en béton préfabriqué


Photos gracieuseté de Stubbe’s Precast

Propriétaire:
Columbia Village Inc
Architecte:
PG Design Studio
Ingénieur:
RIZZ Engineering Inc.
Béton Préfabriqué:
Stubbe's Precast
© CPCI 2013. All rights reserved.